Correspondance partiellement publiée de Chris Marker

Depuis environ le début des années 2000, et tout particulièrement depuis le décès de Chris Marker survenu en été 2012, un certain nombre de revues ou de livres publient une ou plusieurs lettres de ou à Chris Marker.

1994

[Lettres de CM à Alain Cuny écrite en 1991]: publiée intégralement sur le site derives.tv et partiellement dans Libération, no 4041 (18 mai 1994), p. 41

2003

[Lettres de CM d'avril 1967 et d'octobre 2000 envoyées à des membres du CCPPO], Les Cahiers des Amis de la Maison du Peuple - CCPPO, n° 5 (mars 2003), p. 7 et 92-93

2004

"Correspondance François Truffaut - Fernand Deligny", 1895, n° 42 (2004), p. 77-110 (le courriel est reproduit note 10)
Fernand Deligny connaissait Chris Marker depuis 1946, à travers Travail et Culture. Deligny avait proposé à Marker de l'aider à réaliser son film Le Moindre geste, comme il le précise dans une lettre à François Truffaut, écrite en été 1958. Marker refusa sous prétexte de ne pas avoir le temps, trop occupé à parcourir le monde. Malgré tout, en 1971, Deligny fait appel à SLON qui accepte et permet d'achever le film. Celui-ci ne sera pourtant distribué qu'en 2001. 
Consulté à ce sujet par courrier électronique, Chris Marker répond à Bernard Bastide, en réponse à un questionnaire, le 2 décembre 2003: « J’avoue que mes souvenirs sont très flous. Deligny était là depuis le début de l’aventure Travail et Culture, c’est certain. Quant à savoir comment et par qui on s’est rencontrés ! On avait bien accroché, et régulièrement correspondu. Je sais qu’à plusieurs reprises on s’était débrouillé pour lui fournir du matos, qu’il y avait toujours eu des projets en suspens (je doute d’avoir parlé de « mes contrats » – il a dû traduire – mais c’est vrai que ça coïncidait avec le début de mes grandes pérégrinations : rester un an en France était impensable). En revanche, on peut dire que si SLON a été créé – légalement – c’est bien pour produire le Moindre Geste, qui me paraissait exemplaire de ce cinéma différent pour lequel nous fourbissions nos outils. Je n’ai pas eu à le regretter».
Malgré les dire ou propositions de certains, Marker n'a pas pris part au film personnellement.

2007

"O retrospektivach [traduction en tchèque d'un courriel envoyé à David Cenek", DO revue pro dokumentarni film, Jihlava (CZ): JSAF / Mezinárodní festival dokumentárních filmu Jihlava, n° 5 (2007), p. 11

2011

André S. LABARTHE, La Saga Cinéastes de notre temps..., Paris: Capricci, 2011, 256 p. [lettres / fax de CM et Labarthe concernant la génèse d'Une journée d'Andrei Arsenevitch (p. 216-220)]

2013

"El me escribio", ​Chris Marker - Inmemoria (sous la dir. de Mara Fortes et Lorena Gomez Mostajo), Mexico: Ambulante Ediciones, 2013, p. 181-183 [deux lettres échangées par Mark Cousins et Chris Marker]

"Comme le moine Pimène : une lettre de Chris Marker à Florence Delay (25 octobre 2000)", Europe, n° 1014 (octobre 2013), p. 325

Carolina AMARAL DE AGUIAR, « Chris Marker : un regard sur le Chili », Cinémas d’Amérique latine, n° 21 (2013), p. 17-21:  publication d'un courriel de Chris Marker datant du 27 octobre 2011, à travers lequel il explique en détail sa réelle participation aux films à thématique chilienne, à savoie La Spirale, On vous parle du Chili, La Bataille du Chili  ou encore L'Ambassade.

"Chris Marker. Lettres à Koumiko (1964-1966)", Positif, n° 632 (octobre 2013), p. 112-114







haut